Extrait de Petit fuit : grande histoire

Un texte de Virginie Landry, Magazine 02 « Le Goût de la Côte-Nord »

On l’appelle airelle rouge ou airelle vigne-d’Ida, son nom officiel. En anglais, on la connaît comme la mountain berry ou la red berry. En Scandinavie, où elle est très populaire, on parle de lingonberry. Sur la Côte-Nord, la « graine rouge », petit fruit acidulé, n’a aucunement besoin de présentation tant elle est ancrée dans la culture populaire.

Crédit photo : Jacques Gélineau

 […] Pour récolter une airelle plus sucrée et goûteuse, il est conseillé d’attendre les premiers gels. Le froid lui confère un meilleur goût, moins amer, plus savoureux, qui fait ressortir toutes les subtilités du fruit. Les Innus cueillent aussi l’airelle l’hiver. On recouvre les arbrisseaux de couvertures avant la première neige. En hiver, o

n retire les couvertures et on peut récolter les fruits qui sont encore très beaux et très bons. C’est une façon de les consommer à longueur d’année.

 Mario Noël, propriétaire de la distillerie Puyjalon, à Havre-Saint-Pierre, souligne que plusieurs Nord-Côtiers et Nord-Côtières ont une talle à même leur cour : « Mon beau-père en a sur son terrain et fournit bien des voisins en graines rouges. L’airelle fait partie de la culture locale et de nos histoires familiales. »

Les fruits récoltés à la main sont ensuite transformés en confitures par certaines personnes, ajoutés aux gâteaux et aux

muffins par d’autres ou mangés entiers, un peu réchauffés et tartinés sur du pain frais. Mario Noël, lui, les aime dans son

confit d’oignons. Joyce Dominique ajoute que certains Innus en incorporent dans leur bannique, le pain traditionnel autochtone. Autrefois, « les aînés faisaient chauffer des airelles fraîchement cueillies avec de la graisse d’ours, puis laissaient le tout refroidir. C’était considéré comme un dessert de luxe », explique-t-elle. Parce que l’airelle rouge aurait des propriétés antivirales, les Innus font sécher ses feuilles et ses fruits pour les consommer en tisane. Elle serait excellente pour soigner les maux de gorge, prévenir les infections buccales et urinaires, et favoriser la santé

des reins.

L’airelle rouge, fruit nordique d’un arbrisseau rustique, est de la même famille que la canneberge, avec laquelle elle partage quelques similarités sur le plan du goût, de la couleur et des qualités nutritionnelles. Riche en antioxydants et prisée par les communautés locales pour son bon petit goût acidulé, la graine rouge n’est en ce moment pas produite en grande quantité sur la Côte-Nord, mais plutôt de façon artisanale et, depuis quelques années, expérimentale. En effet, le Centre d’expérimentation […]

Pour en savoir plus sur le terroir nord-côtier, procurez-vous le magazine Le Goût de la Côte-Nord !

https://boutique.legoutdelacotenord.ca/collections/frontpage/products/prevente-magazine-du-gout-de-la-cote-nord?_pos=2&_sid=19f019ac3&_ss=r